NATURO-PRATIQUE.FR                                  
Ce site, largement dédié à la bio-électronique Vincent, a pour but de promouvoir cette méthode auprès d'un large public,et de vous donner des informations qui vous permettent de choisir une alimentation garante du maintien de votre santé. Nouveau: cellsymbiosis thérapie.






La Naturopathie

La pratique naturopathique se fonde essentiellement sur la notion de "terrain biologique" ou d'homéostasie.
Explication...




 

Expérience : Commentaires et conclusions Eau UC

1. Sur le sang
On remarque une nette acidification du sang, pour arriver à la fin des 3 mois, à une valeur proche de la norme.
Les rH2 bougent peu, mais habitant à 100 m d'une antenne relais, l'eau ne peut malheureusement pas grand chose sur ce paramètre !
La résistivité, déjà basse au début de l'expérience, s'effondre encore au bout de 2 mois. Une explication possible est le fait que cette eau, pénétrant au cœur des cellules, permet une élimination profonde des déchets, qui se retrouvent alors dans le sang.
La résistivité commence à remonter le 3ème mois, ce qui laisse à penser que le sang commence à s'épurer.
2. Sur la salive
Là aussi, on note une légère « dégradation » des coordonnées digestives le 2ème mois. Au vu des résultats du 2ème bilan, on peut supposer à une évolution vers la pancréatite....Il est fort probable que le foie, surchargé de travail par la détoxination provoquée par l'eau UC, se trouve « débordé » et que le pancréas se voit contraint de prendre « le relais »......surchargé à son tour, il congestionne....
Les coordonnées se rétablissent au 3ème mois. Seul le rH2 reste élevé.
3. Sur les urines
On note également une dégradation du pH lors du 2ème bilan et un début de rétablissement au 3ème mois.
Étonnamment, les rH2 étaient meilleurs lors du 2ème bilan. Ils restent « limite » à l'issue du 3ème mois par rapport aux normes de BS.
Les résistivités par contre se dégradent au fil des mois.
Soit les reins se retrouvent aussi avec une surcharge de travail et sont moins « efficaces » comme on peut le constater chez des personnes consommant beaucoup de médicaments par exemple.
Soit l'effet diurétique de cette eau est trop important pour cet organisme et pour ces reins qui laissent fuir, par conséquent, trop d'eau ?

Conclusion
L'eau UC semble avoir une efficacité réelle sur l'équilibre acido-basique de l'organisme. On constate effectivement un rétablissement des pH sanguins et urinaires. Trois mois ne sont sans doute pas suffisants pour un rétablissement dans les normes de BS. Elle me semble avoir également un réel effet détoxinant des tissus, par un « nettoyage » du foie. On dit d'ailleurs qu'il n'y a rien de tel que l'eau pure pour nettoyer le foie....! Le tube digestif « nettoyé », il semble logique que l'équilibre acido-basique se rétablisse. En ce qui concerne les résistivités urinaires, une prise de mesures 1 ou 2 mois après l'arrêt de l'eau UC permettra de dire si cette eau a eu un effet ou non sur la capacité de filtration du rein. Enfin, et là c'est un constat objectif même s'il n'apparait pas dans les mesures bio-électroniques, l'eau UC réhydrate vraiment l'organisme : la peau sèche, des mains en particulier, retrouve sa douceur....

Pour en savoir plus sur la qualité de l'eau Ultra Colloïdale, vous pouvez consulter le site :

www.choix-de-vie.com





  • Revenir à la liste des expériences

  • Petites expériences  |  Gros Plans  |  Fiches Phyto  |  Informations  |  Contact  |  Conditions générales  |  Liens