NATURO-PRATIQUE.FR - Bio-électronique Vincent, Naturopathie et psychologie

       


Ce site, largement dédié à la bio-électronique Vincent, a pour but de promouvoir cette méthode auprès d'un large public,et de vous donner des informations qui vous permettent de choisir une alimentation garante du maintien de votre santé. Nouveau: cellsymbiosis thérapie.





Site de Laurence Gallais - Pour une promotion de la Bio-électronique Vincent.



La Naturopathie

La pratique naturopathique se fonde essentiellement sur la notion de "terrain biologique" ou d'homéostasie.
Explication...


bio électronique Vincent

 

Gros Plan : Le Dien' Chân

Diên' Chân ou la Multiréflexologie

C’est l’utilisation dans un but thérapeutique, aussi bien que de dépistage, des zones réflexes situées sur le visage.
Cette technique présente de nombreux avantages d’efficacité, de rapidité et de simplicité sur les autres techniques.
Le Dien’ Cham’, méthode vietnamienne de réflexologie faciale sera complétée par la
méthode japonaise de Mitchio Kushi qui concerne exclusivement le dépistage.

Les principes de base de la réflexologie faciale
Les diagrammes du visage furent basés sur différents principes découverts et mis au point par le professeur Bui Quoc Chau.
La Facythérapie se présente comme une synthèse de plusieurs disciplines, car si l’être humain est le microcosme de l’univers, chacune de ses parties l’est aussi pour lui-même, c’est la conception holographique.
Notre visage, en tant que partie de nous-mêmes nous symbolise et nous représente donc tout entier.
Les différents principes sont : les principes de correspondance de forme, de correspondance de nature, d’homogénéité, de symétrie, d’interconnexion, d’effet inversé et principe du point douloureux.

Qu’est-ce que la réflexologie en général ?
La réflexologie est une technique thérapeutique qui consiste à stimuler à l’aide d’un massage simple certaines zones dites réflexes de notre corps. Cette méthode agit essentiellement sur les points ou zones réflexes et son action passe par les mécanismes réflexes et la stimulation d’endorphines aux propriétés analgésiques.

a)Définition
Le réflexe est une réponse involontaire, obligatoire, stéréotypée à une stimulation ; celle-ci prend sa source dans les récepteurs nerveux externes et internes et se transmet à la moelle épinière par des voies centripètes bien définies.
En biologie le réflexe est la réponse involontaire à un stimulus.
En physiologie, on parle « d’arc réflexe », provoqué par l’excitation d’un neurone sensitif, se traduisant par la mise en mouvement d’un neurone moteur relié au premier par un mouvement autonome et indépendant de la volonté

b)Principe de base
L’ensemble de notre corps est le siège de réflexes nerveux, mais il existe des zones où ces réflexes sont plus présents et plus actifs. Ces zones sont localisées principalement dans la tête, dans les mains et dans les pieds.
Ces différentes parties du corps sont stimulées par la pratique d’un massage localisé à l’aide des mains, des doigts ou avec des instruments adaptés.
Différentes façons de faire s’appliquent en suivant des modalités bien précises.
Les étapes telles que l’intensité, la durée du massage et la fréquence des séances varieront selon les besoins et les cas rencontrés.

Le « point réflexe » est l’endroit précis où l’on exercera une stimulation précise et se trouve être en relation directe avec un organe en particulier. Ce point peut se trouver en correspondance avec plusieurs organes ou fonctions.

La durée moyenne d’une séance dépend des cas et de la rapidité avec laquelle le soulagement survient. Une séance moyenne devrait durer de une à trois minutes.
Il vaut mieux privilégier la pratique de courtes séances répétées, plutôt qu’une trop longue séance.

La seule exception à cette règle est le lumbago, seul cas particulier ou la séance dure plus de deux à trois minutes. Une bonne dizaine de minutes de massage du front sera nécessaire.

Le rythme des séances conseillé dépendra de l’état de la personne. En cas de troubles aigus, deux ou trois séances ou plus au cours de la première demi-heure, ou dans l’heure ou de la même journée.
C’est notre corps qui parle, c’est lui qui nous indiquera la périodicité de chacune des séances.
Dans le cas d’une personne en bonne santé, une séance deux ou trois fois par semaine sera suffisante pour entretenir la bonne circulation de l’énergie.


La « zone réflexe » est au sens plus large, la stimulation de certaines parties bien distinctes de notre corps. Zones dites réflexes où l’on retrouve plusieurs points qui se situent soit au niveau des pieds, des mains, des oreilles etc.
Ces zones se retrouvent sur la quasi-totalité de notre surface corporelle.

Les problèmes posés par l’hypertension et l’hypotension
Stimuler un point qui fera descendre la tension à une personne déjà en hypotension ou le contraire stimuler un point qui fera monter la tension à une personne déjà en état d’hypertension, on court le risque de voir rougir ou pâlir le patient qui soudain sera pris de malaise. C’est là que le dépistage permettra de se faire une idée rapide sur l’état de santé et de fragilité du patient et nous fera éviter ce genre d’erreur.

Pratiquer la réflexologie sur une femme enceinte
En cette période de grand bouleversement physiologique il vaut mieux être prudent.
En cours de grossesse cela risquerait de favoriser une fausse couche ou un accouchement prématuré !
Si tel était le cas on vérifiera les points que l’on désire stimuler pour s’assurer qu’ils ne sont pas contre indiqués dans ce cas précis.
En évitant soigneusement les zones correspondant aux organes génitaux et au bassin et pour plus de prudence encore, éviter toute stimulation sur le visage, sauf en cas de réelle nécessité.
Le seul moment acceptable pour pratiquer une stimulation sera au moment de l’accouchement, car plusieurs points et zones réflexes faciliteront le travail et accélèreront l’expulsion.

Ce que nous pouvons faire quotidiennement pour rester en bonne santé
Nous sommes des êtres énergétiques, liés à cette énergie de la terre et de l’univers tout entier. Concevoir sa vie en intégrant pleinement cela, nous mettra à l’abri de la plupart des maux existant aujourd’hui dans notre société moderne.
Le Dien’ Cham pratiqué en traitement préventif d’entretien chaque fois que le besoin s’en fait sentir est une très bonne chose mais pas seulement. Nous devons nous préoccuper également de ce que nous mangeons, de ce que nous buvons, de ce que nous respirons, de ce que nous pensons, et par-dessus tout, comment nous buvons, mangeons, respirons et pensons !
Cet état devrait venir nous habiter complètement, faire partie de nous-mêmes, afin que cela ne ressemble plus à une discipline que l’on s’impose mais à un mode de vie venant faire partie totalement de notre Être tout entier.

Pour en savoir plus
Le site officiel : www.dienchan.org


article écrit par:
Jean-Michel Lebret
Naturopathe 02 51 23 48 13








  • Revenir à la liste des Gros Plans

  • Petites expériences  |  Gros Plans  |  Fiches Phyto  |  Informations  |  Contact  |  Conditions générales  |  Liens
    Laurence Gallais - Psychologue, naturopathe, spécialiste en Bio-électronique Vincent